Ventoux (Vaucluse)

ventoux îlotsLe WWF, en partenariat avec l’Office National des Forêts et le syndicat mixte de gestion du Ventoux, et en collaboration avec AgroParisTech, a initié en 2011-13 le développement d’une méthodologie de mise en place d’un réseau d’îlots de sénescence.
Le réseau d’îlots de vieux bois est un outil nouveau pour conserver notamment la riche biodiversité cavicole et saproxylique dans une matrice de forêt exploitée.
Après avoir analysé la littérature, une méthodologie générique de mise en œuvre, organisée en 7 étapes, est proposée, de même que des outils pratiques.
Elle a été testée dans le Mont Ventoux.
Un scénario défini de façon participative conduit à un réseau d’îlots de sénescence fondé sur des indicateurs de naturalité (indigénat, maturité, ancienneté, connectivité), tout en ne négligeant ni une approche espèce, ni le manque à gagner économique, ni la sécurité du public. La surface des îlots est limitée à 3% (choix de l’ONF). La méthode ELECTRE est utilisée pour classer les 132 îlots, au regard du scénario élaboré. 74 îlots sont retenus pour le réseau. Les valeurs écologiques sont maximisées. Le manque à gagner est minimisé (66% des îlots retenus présentent un manque à gagner < 20 €/ha/an).
La révision de l’aménagement de la forêt domaniale du Ventouret en 2012 a permis la mise en place des quatre premiers îlots, dont un a été financé par Natura 2000. La méthode permet de bien évaluer et hiérarchiser l’intérêt de chaque îlot et de discuter la notion de réseau. Elle est disponible pour être confrontée à d’autres contextes écologiques plus variés.
Partenaires du projet : Syndicat mixte d’aménagement et d’équiment du Ventoux, Office national des forêts



Catilinarische bachelorschreibenlassen.com rede, übersetzung christian nathanael von osiander